Demandes de visas pour la France : ce qui va changer en 2018 – TSA – Tout Sur l’Algérie

La société VFS Global a été sélectionnée comme prestataire chargé de gérer le dépôt des demandes de visa vers la France au niveau de la circonscription du consulat de France à Alger, a annoncé l’ambassade de France au cours d’un point de presse organisé ce mercredi 27 décembre. La société TLS Contact s’est quant à elle vu attribuer la gestion des dossiers pour les deux circonscriptions des consulats de France à Oran et Annaba, déjà à sa charge.

L’ambassade de France avait résilié le 3 juillet dernier son contrat liant ses trois consulats en Algérie à TLS Contact, dans un contexte de gronde citoyenne à cause de blocage dans la prise de rendez-vous et de soupçons de fraude au sein de l’entreprise.

Il s’agit de la première fois que la France confie le processus d’externalisation de la prise de rendez-vous et du dépôt de dossiers de demande de visas à deux prestataires différents dans un même pays. Si l’activité au niveau des consulats de France à Annaba et Oran devraient rester pratiquement inchangée, le changement de prestataire à Alger entraînera une période de transition en 2018 au niveau du consulat de France à Alger.

Ainsi, la société TLS Contact au niveau du consulat d’Alger continuera à être fonctionnelle jusqu’au jeudi 29 mars 2018. Jusqu’à cette date, les demandeurs de visa pourront prendre rendez-vous sur la plateforme TLS et déposer leur dossier. Le retrait des passeports au niveau de TLS Contact continuera quant à lui à être effectué jusqu’au 30 avril 2018 pour ceux qui ont déposé leur dossier avant le 29 mars. Dans l’éventualité où des passeports déposés à TLS Contact n’auraient pas été récupérés par leurs propriétaires avant le 1er mai 2018, ces derniers pourront récupérer leurs passeports au consulat général de France à Alger.

En parallèle, VFS Global lancera à partir de la mi-janvier 2018 (une date prévisionnelle du 7 janvier a été annoncée) sa nouvelle plateforme informatique de prise de rendez-vous. Ces rendez-vous ne commenceront toutefois que le 9 avril 2018, date de l’ouverture officielle du centre VFS Global qui sera situé à Oued Semar à l’est d’Alger. Le dépôt des demandes de visas sera donc interrompu entre le 1er et le 9 avril 2018.

Maintien de TLS : Xavier Driencourt s’explique

Au total, 29 sociétés ont répondu à l’appel d’offre lancé par les autorités françaises, et 8 d’entre elles ont déposé des dossiers considérés comme recevables. Des critères tels que l’expérience, la capacité financière de la société, le respect des délais de lacement ainsi que les capacités immobilières ont été pris en compte dans le choix des deux prestataires.

L’ambassadeur de France à Alger Xavier Driencourt s’est par ailleurs expliqué sur le choix de TLS Contact pour gérer les dossiers des consulats d’Annaba et Oran. « TLS a présenté un très bon dossier, donc on n’a pas de raison de l’éliminer complètement. Les dossiers ont été examinés par nous à l’ambassade, par le ministère de l’Intérieur et par le ministère des Affaires étrangères [français]. Il est apparu que pour Oran et Annaba, TLS qui présentait une nouvelle offre avait un très bon dossier », a expliqué M. Driencourt, ajoutant que « pour Alger, le dossier de VFS nous a paru meilleur ».

Mise en place d’un nouveau système de prépaiement

L’appel d’offres auquel ont répondu VFS Global et TLS Contact met en place de nouveaux dispositifs dont l’objectif principal est de lutter contre « no show », ou non présentation du demandeur de visa au rendez-vous attribué. Ce phénomène a récemment pris une grande ampleur, causée notamment par l’accaparement par des intermédiaires d’une grande quantité de créneaux de rendez-vous avec l’intention de les revendre aux demandeurs de visas.

Dans ce cadre, un nouveau système de prépaiement devrait voir le jour l’an prochain. La mesure consiste à faire valider dans un délai de 72 heures un rendez-vous effectué par un demandeur de visa en prépayant tout ou une partie des frais de service, estimés à 27 euros par l’ambassade de France. Les autorités françaises espèrent que ce dispositif permettra d’éviter la non présentation des demandeurs et limiter les fraudes liées aux tentatives de revente de rendez-vous.

L’ambassade de France promet également que la nouvelle ère ouverte avec les deux prestataires devrait également voir se maintenir et se renforcer le principe de prise en compte des situations individuelles des demandeurs. Ainsi, le dispositif particulier de prise de rendez-vous est appelé à être maintenu pour les demandeurs subissant des contraintes humanitaires (maladies), familiales et professionnelles.

Source Article from https://www.tsa-algerie.com/demandes-de-visas-pour-la-france-ce-qui-va-changer-en-2018/
Source : Gros plan – Google Actualités